Face aux trolls

Il était une fois un jeune garçon qui s'appelait Noah, il était très pauvre mais très malin, il habitait dans un petit village au nord de la Norvège. Il ne lui restait plus que son grand frère Harald, courageux et téméraire qui était devenu le chef de la famille et sa petite sœur Helga, qui était ravissante avec ses longs cheveux dorés comme le soleil et ses yeux bleus, elle était très coquette avec son manteau et ses bottines rouges à lacets, toujours joyeuse.
Leurs parents avaient été enlevés par trois trolls plus horribles et méchants les uns que les autres. Depuis ce jour, les enfants très anxieux attendaient leur retour mais en vain.
Par une belle matinée d'automne, les trois enfants préparèrent leur balluchon et partirent à la recherche de leurs parents. Sur leur chemin, ils rencontrèrent une vieille femme, ils lui expliquèrent:
« Nous sommes à la recherche de  nos parents. Nous sommes très inquiets pour eux.
Savez-vous où se trouve la caverne des trois trolls ? »
Elle répondit :
« Je suis désolée, je ne peux pas vous aider. De nombreuses personnes ont tenté de la trouver mais elles ne sont jamais revenues. Cette grotte mystérieuse semble inaccessible
à tout être humain. Allez voir le vieux sage nommé Sven qui habite dans la forêt, il saura peut-être vous renseigner.
-Merci, » répondirent les enfants.
C'est ainsi qu'ils s'enfoncèrent dans la forêt sombre à la recherche du vieux sage.

Ils marchèrent des jours et des nuits. Les feuilles emportées par un vent glacial tourbillonnaient autour d'eux comme des tornades et glissaient sur le sol, des brindilles craquaient sous leurs pieds. La nuit commençait à tomber, et déjà la lune apparaissait au dessus des arbres. Soudain, ils aperçurent une lueur, ils se dirigèrent vers elle et ils découvrirent une cabane dans laquelle vivait le vieux sage. Il portait un long manteau de fourrure, ses yeux brillaient d'intelligence et de générosité, ses longs cheveux blancs descendaient sur ses épaules, sa barbe pendait jusqu'au nombril.
« Bonjour. Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ? demanda Sven.
-Nous sommes frères et sœur et nous recherchons nos parents prisonniers des trois trolls maléfiques. Nos parents étaient partis couper du bois sur le territoire des trolls, ils les ont capturés pour les dévorer.
-Si vous voulez trouver la grotte, suivez-moi mais vous aurez besoin de tout votre courage, » répondit le vieux sage.

Ils marchèrent longtemps  dans l'immense forêt de sapins et de bouleaux, des bruits étranges parvenaient à leurs oreilles. Harald marchait en tête, suivi de Helga et de Noah, le sage fermait la marche. Quand soudain la terre se mit à trembler, ils virent surgir un énorme troll tout vert, avec un long nez crochu, des yeux globuleux, une langue gluante et pendante. Noah prit son courage à deux mains et la gorge serrée, défia le troll et dit :
« Nous devons retrouver nos parents. Laissez-nous passer. »
Le troll grogna de sa grosse voix :
«  Si vous voulez retrouver vos parents et traverser mon territoire, il vous faut réussir une épreuve : donnez-moi ma taille exacte. »
Le sage qui était un grand mathématicien, observa l'ombre qui était sur le sol, calcula rapidement, souffla la réponse à Harald qui, le cœur battant, énonça courageusement :
«  Trois décamètres, six décimètres et deux centimètres!!
Le troll hurla :
-Nom d'un troll vert! C'est la bonne réponse! C'est pas possible! Comment avez-vous fait? Vous êtes trop malins pour moi ! Je vous maudis à jamais! Satanés humains ! »
Et le troll fou de rage s'enfuit à toute vitesse.

Les quatre compagnons se remirent joyeusement en route, fiers d'avoir vaincu le premier monstre. Ils entrèrent dans une clairière mais soudain découvrirent une énorme créature, avec des cheveux hirsutes, le visage recouvert de boutons, avec deux énormes gigantesques dents toutes noires qui sortaient de sa bouche. Le deuxième troll leur cria:
« Si vous voulez continuer votre chemin, et si vous voulez passer sur mon territoire, il faut que vous réussissiez cette épreuve : donnez-moi ma date de naissance en écriture troll!
Si vous ne trouvez pas je vous dévorerai. »
Le Sage réfléchit longuement, on lui avait dit que les trolls portaient leur date de naissance tatouée sur leur cheville droite, il l'expliqua à la petite Helga. Les deux frères détournèrent l'attention  du troll en le provoquant :
« Tu es grand, tu es gros! Mais nous sommes plus malins que toi! »
La petite Helga fit semblant de nouer son lacet, elle se baissa, découvrit la date mais
celle-ci était tatouée à l'envers, la petite futée prit son petit miroir. elle l'orienta vers la cheville de la créature, lut la date qui se lisait à l'endroit sur son miroir et s'écria, la peur au ventre :
« Premier janvier mille cent neuf !
  -Nom d'un troll vert, c'est exact! Comment avez-vous trouvé ? Vous êtes trop malins pour moi! Cette petite fille est un démon! » s'écria le troll et il s'enfuit à toutes jambes.

Les quatre compagnons poursuivirent leur chemin. Tout à coup, une énorme ombre recouvrit la vallée, ils levèrent les yeux et découvrirent une trollesse plus immense que ses frères avec des yeux rouges flamboyant de méchanceté, des cicatrices horribles la défiguraient, de grosses verrues recouvraient son visage, son teint terreux lui donnait un air très effrayant, ses cheveux touchaient le ciel. D'une voix terrible et rageuse, elle s'exclama :
« Comment avez-vous osé faire peur à mes frères ? Ils se sont enfuis et ne reviendront jamais. Mais moi , vous ne m'aurez jamais ! Vous n'aurez jamais les clefs pour délivrer vos parents! Je vais vous ratatiner et vous dévorer tout crus!! »
Noah prit sa fronde, visa les énormes yeux, lança deux pierres qui crevèrent les yeux de la créature. Celle-ci s'écria :
« Nom d'un troll vert! Que m'avez-vous fait ? Je n'y vois plus rien ! »
Elle agitait ses bras dans tous les sens pour attraper les enfants mais elle vacilla puis tomba. Le sol trembla sous son énorme poids, les enfants n'eurent que le temps de s'échapper pour ne pas être écrasés par cette masse monstrueuse. L'horrible tête heurta un rocher et elle mourut en poussant des jurons.
Noah se précipita vers la trollesse, ses poches étaient tellement grandes qu'il put y rentrer tout entier, il découvrit les clés, s'en empara et ressortit. Derrière le corps de la trollesse, les enfants découvrirent l'entrée de la grotte. Sven leur dit :
« Mes amis, maintenant, vous devez continuer tout seuls, je suis certain que vous  arriverez à sauver vos parents .
-Pourquoi partez-vous? demanda Helga .
-Parce que ce sont vos parents, c'est à vous de les délivrer, je vous félicite pour votre courage et votre persévérance.
-Merci de votre aide précieuse, » s'écrièrent en chœur les enfants, le cœur gros de voir partir leur ami .
Et le sage disparut dans la forêt.

Les enfants, anxieux, entrèrent dans la grotte, elle était immense. Ils aperçurent dans les profondeurs de la grotte une cage dans laquelle étaient enfermés leurs parents, ils sautèrent de joie mais lorsqu'ils s'approchèrent, un énorme rocher roula et leur barra la route; une grande fissure s'ouvrit dans le sol, un geyser d'une grande violence surgit de la terre. Nos amis étaient bloqués et ne savaient pas comment franchir ces obstacles. Ils virent à côté d'eux un tas de rochers, ils les transportèrent sur la fissure avec grande difficulté.
A la fin, leurs efforts furent récompensés, le geyser diminua au fur et à mesure et s'arrêta. Ils purent escalader les rochers, la petite Helga aperçut un tunnel très étroit et nos trois héros s'y engouffrèrent avec impatience. Enfin ils parvinrent au bout du tunnel, débouchèrent de l'autre côté de l'énorme rocher . Nos trois héros arrivèrent, le cœur battant, devant la cage où se tenaient leurs parents. Noah enfonça la clé, elle tourna, en grinçant dans la serrure.
La porte s'ouvrit, les enfants se jetèrent dans les bras de leurs parents, ceux-ci les couvrirent de baisers. Ils leur racontèrent que les horribles trolls avaient disparu. Harald, Noah, Helga et leurs parents s'emparèrent de toutes les richesses des trolls et quittèrent la grotte .

Ils rentrèrent chez eux et vécurent heureux jusqu'à la fin des temps.
On raconte encore les exploits  des trois enfants dans toute la Norvège et leurs noms resteront gravés à jamais dans le cœur des norvégiens .

FIN