L'éruption de
mystérieux volcans

       Il était une fois, en Islande, trois trolls qui habitaient dans une vieille cabane. Ils étaient les trois seuls à hiberner car ils portaient des vêtements en écailles de saumon qui les obligeaient à rester prêts d'un poêle bien chaud. Pendant trois jours et trois nuits ils fîrent un rêve étrange. Ils révèrent que leur garde-manger était vide et que la rivière était dépourvue de poissons. Il y eut un fait très étrange : les trolls se levèrent d'un bond en même temps. Ils se rendirent compte qu'ils avaient fait le même rêve. D'un pas sûr, ils vérifièrent le garde-manger : il n'y avait rien dedans. Le rêve était devenu réalité .

1

La dispute s'arrêta net, c'était l'insulte ultime.
En pensant aux humains , ils dirent en chœur :

Ils s'approchèrent de la rivière. Elle était asséchée. Laissant leur kayak , ils la remontèrent pied nus et leurs gros pieds poilus laissaient des traces dans la vase .
Tout à coup, leur marche fut arrêtée par quelque chose de dur. Ils découvrirent un mur de bois et de pierres. C'était un barrage construit par l'homme qui empêchait l'eau de passer et les saumons de remonter.

Alors le premier troll qui était noir comme du basalte donna un gros coup de poing dans l'un des barrages, le deuxième qui avait une tête plus volumineuse que celle des autres donna un gros coup de tête dans le barrage, après le choc il avait la tête et les oreilles qui tremblaient. Le dernier qui était le plus gros donna un énorme coup de ventre, il rebondit et tomba sur un glacier à deux kilomètres de là. Mais leurs efforts furent inutiles. Le barrage ne bougea pas.

 

Que virent-ils arriver?
Un ours qui cherchait désespérément du saumon!
Subitement,  les trolls eurent une idée. L’ours et les trolls firent un pacte. L’ours, affamé planta ses griffes dans le barrage en bois et y resta coincé. Il se débâtit : impossible! Et là, les trolls eurent une idée. Ils chatouillèrent l’ours en pensant le libérer .L’ours gigota, se tortilla dans tous les sens, étouffa de rire et grogna. Et là, il réinventa la danse des oiseaux qui attira les fous de Bassan.
A ce moment-là, les trolls virent une foule d’oiseaux dans le ciel qui se dirigeait vers eux. Ils étaient de taille moyenne. Ils avaient une sorte d’airbag dans le cou.

2

 

Les trolls dirent:
«-Qui êtes vous? Que faîtes vous ici?
Les oiseaux: «-Nous sommes des fous de Bassan. Nous sommes là car vous nous avez appelés en dansant la danse des oiseaux.

Les trolls: Nous avons un gros problème. Les humains ont construit un barrage donc nous ne pouvons plus pêcher  ni manger de saumons.

Les oiseaux: Nous aussi, nous avons du mal à pêcher car beaucoup de fous de Bassan meurent en ce moment.  Nous sommes une espèce fragile. Sur 60 enfants seulement, un  seul survit.

Les trolls: Alors, nous vous proposons un pacte. Vous nous aidez à détruire le barrage et notre prochaine pêche est pour vous.

Les oiseaux: Nous sommes d’accord!!!»

Après le pacte avec les trolls, les fous de Bassan s'envolèrent et tournèrent autour du volcan. Tout à coup les fous de Bassan foncèrent en piqué sur le volcan.

 

3



La lave remonta et le volcan entra en irruption. Il cracha, il vomit, il rejeta de la lave et des cendres, il explosa, il gargouilla. La lave déferla sur les pentes du volcan, elle arriva devant les barrages et les détruit. Un panache de cendres volcaniques et de fumée fut projeté en l'air. Les trolls eurent ce qu'ils voulaient: l'éruption du volcan. Les poissons et l'eau purent enfin remonter le courant.

 

Et c'est depuis ce jour que nous savons que quand le volcan Eyjafjallajokull crache de la lave et de la cendre, qui sont les responsables? Ce sont les trolls,  les ours et les fous de Bassan qui ont fait une drôle de danse au-dessus du volcan.

4